Défiscalisation Pinel : quels sont ses avantages ?

La loi Pinel a été instaurée afin d’inciter les investisseurs à opter pour l’investissement dans l’immobilier locatif. Ce dispositif a pour objectif de réduire les impôts de tout contribuable désirant acheter ou louer un logement. Si vous projetez de vous lancer dans un investissement immobilier dans le cadre de la loi Pinel, retrouvez toutes les informations relatives à la défiscalisation Pinel.

Avantages du dispositif Pinel :

En investissant dans le cadre de la loi Pinel, le contribuable bénéficie d’une réduction d’impôt évaluée à 12, 18 ou 21% en fonction de la durée d’engagement pour la location d’un logement. Ces durées sont respectivement 6, 9 ou 12 ans, et ouvrent droit à une défiscalisation plafonnée à 36 000 €;, 54 000 €; et 63 000 €; selon la formule adoptée.

Par ailleurs, le dispositif Pinel donne lieu à d’autres privilèges, tels que :

  • La possibilité de devenir propriétaire sans apport, grâce à l’investissement Pinel. Vous pouvez acheter un bien immobilier neuf, avec un prêt bancaire qui sera remboursé par des mensualités.
  • La possibilité de prévoir de vous constituer un patrimoine immobilier pérenne.
  • La préparation de votre retraite. Après la fin de la durée d’engagement Pinel, vous devenez libre de disposer de votre bien. Vous pouvez continuer à le louer sans êtes soumis aux plafonds des loyers, vous pouvez le revendre ou l’utiliser pour vous-même, en guise de résidence principale ou secondaire.
  • La possibilité de louer votre bien à vos ascendants ou descendants. Contrairement à la loi Duflot, la loi Pinel prévoit cette solution afin de vous aider à protéger votre famille.

Pour toute ces raisons, il est fortement recommandé d’investir dans l’immobilier locatif dans le cadre de la loi Pinel. Dès lors, il est important de savoir quelles sont les conditions pour bénéficier de la défiscalisation Pinel.

Accéder à la défiscalisation Pinel :

Afin de bénéficier de la défiscalisation Pinel, le contribuable doit répondre aux conditions liées au type d’investissement, aux zones ainsi qu’aux plafonds de loyer.

  1. Pour que votre logement soit éligible à la loi Pinel il doit être: neuf, ancien et faisant l’objet de travaux pour sa transformation en logement neuf, un logement dans l’état d’un futur achèvement dit VEFA, ou encore, un local d’un usage autre que l’habitation subissant des travaux pour le transformer en logement. Notez que les logements loués dans le cadre de ce dispositif doivent respecter les normes énergétiques.
  2. En plus des plafonds de loyer Pinel, l’investissement est également plafonné à 300 000 €; par personne et par an, et à 5500 €; /m² de surface habitable.
  3. Enfin, il faut savoir que les zones éligibles à la loi Pinel sont les zone A, A bis, B1 et B2.

Pour conclure, notez que la loi Pinel est un dispositif d’aide à l’investissement, vous permettant de bénéficier de réductions d’impôts considérables, pour votre investissement dans l’immobilier locatif.