Comment obtenir un crédit immobilier : quelles conditions faut-il remplir ?

Pour que sa demande de prêt immobilier soit acceptée, mieux vaut préparer un dossier en béton, en réunissant tous les éléments qui pourraient vous faire aboutir à un avis favorable.

Sur quelle base une banque décide-t-elle de l’octroi d’un prêt immobilier ?

Les banques recherchent avant tout de la confiance et de la stabilité. Elles étudient généralement les critères suivants :

  • Vos revenus.
  • Votre apport personnel : en règle générale, il doit représenter au moins 10% du bien et plus il est élevé, meilleures seront les conditions du prêt immobilier. En pratique, il est rare qu’une banque accorde un prêt sans apport personnel, mais cela peut arriver si l’emprunteur est particulièrement sérieux.
  • Votre capacité d’endettement : il s’agit du tiers du reste-à-vivre, autrement dit les revenus après déduction de toutes les charges fixes (notamment le loyer et les mensualités d’autres crédits). Ce montant correspond aussi à la mensualité maximale que vous pouvez payer. Il faut noter que les revenus sur lesquels se basent le calcul ne sont pas les mêmes pour toutes les banques. Les banques peuvent intégrer certains revenus et pas d’autres. De plus, pour certaines professions (comme les emplois en CDI et les professions libérales), 100% des revenus sont pris en compte, tandis que pour des revenus locatifs par exemple, 70% des revenus sont pris en compte. Si vous souhaitez contracter un prêt d’un montant élevé alors que votre capacité d’endettement ne vous le permet pas, il y a de fortes chances que vous soyez débouté par la banque.
  • Le saut de charge : il s’agit du montant de la mensualité du prêt diminué de votre loyer. Les banques s’y intéressent afin de s’assurer que vous pouvez vivre décemment après paiement de votre mensualité et de votre loyer.
  • Votre façon de tenir vos comptes : si vous vous retrouvez régulièrement à découvert et qu’il vous est arrivé de contracter des prêts à la consommation à de nombreuses reprises, vous risquez fort de faire fuir les banques.
  • Votre activité professionnelle : si votre activité professionnelle n’offre pas suffisamment de stabilité (par exemple si vous êtes intérimaire ou en CDD), votre demande de prêt risque de se solder par un refus.

obtenir un crédit immobilier

Que faire en cas de refus ?

Si votre demande de prêt immobilier n’est pas acceptée, plusieurs solutions existent. Vous pouvez d’abord penser à vous tourner vers un bien immobilier plus en accord avec vos moyens. Une autre solution consiste à se tourner vers des établissements financiers susceptibles d’accepter votre dossier. Cela peut être le cas des banques de dépôt qui peuvent se permettre de prendre en charge des profils présentant un risque plus ou moins élevé. Vous pouvez en outre penser à solliciter un courtier en crédit immobilier. Son expertise dans le domaine et son pouvoir de négociation vous permettront de trouver une offre adaptée à votre profil.